WordPress 3.1 est disponible... Mais après ?

24 Février 2011

C’est le célèbre guitariste Django Reinhardt qui a prété son nom malgré lui à cette release majeur de WordPress qui innove avec de nouvelles fonctionnalités et en corrigeant de très nombreux bugs. Voyons voir ce que cette nouvelle version nommée Django (renommée en Reinhardt sous la pression populaire) apporte comme nouveautés pour les utilisateurs…

A chaque nouvelle version de WordPress c'est toujours la même effervescence un peu comme Apple avec ces iPads, Macs et iPods (c'est de saison). Mes flux RSS, Twitter se remplissent d'une espèce de fièvre de tweets et d'articles annoncant la nouvelle version qu'il faut absolument mettre à jour tellement qu'elle apporte des nouveautés... Pour cette release, cela semble vrai tellement elle est importante aux yeux de son créateur, Matt Mullenweg, qui a déclaré que WordPress n'avait jamais été aussi proche d'un CMS...

With the 3.1 release, WordPress is more of a CMS than ever before. The only limit to what you can build is your imagination.

Des nouveautés?

Oui et il y a en énormément pour cette release et elles font des heureux à ce que j'ai cru comprendre sur le forum WordPress. En gros sans rentrer dans le détail car certains l'on déjà fait mieux que moi, une barre d'administration (qui ne sert à rien vu le nombre d'article qui expliquent juste comment la désactiver et je vais y revernir), un système de lien interne (qui doit avoir un intérêt pour le SEO), une amélioration de l'interface graphique pour l'administration, l'ajout de nouveau Post Format pour les sites de style Tumblr, l'amélioration des fonctionnalités liés aux archives pour les Custom Post Types, l'amélioration des possibilités pour faire des requêtes complètes.

Comme toujours, vous pouvez mettre à jour à partir de l'interface ou en déployant les fichiers manuellement sur votre serveur.

Supprimer la barre d'administration !!!

Revenons vers cette barre d'administration, je vous conseille de la désactiver le plus rapidement et ceci pour deux raisons :

Pour plus d'infos sur le JavaScript, un petit lien intéressant.

Et pour le futur ?

En début d'année, des développeurs ainsi que des personnes reconnues impliqués dans WordPress ont exprimés leurs avis sur la suite à donner au produit WordPress pour l'année 2011. Je n'ai pas retrouvé l'URL exacte de ma lecture, mais je suis tombé sur un post dans le forum officiel traitant de cette discussion.

En résumant, la majorité des personnes qui ont partagés leurs avis ils voulaient tous ajouter des fonctionnalités, améliorer le design mais très peu proposait de faire du nettoyage dans le code de WordPress.

Je me suis amusé d'un petit test (pour être un minimum rigoureux, j'ai supprimé le répertoire wp-content avant chaque test) :

# Avec WP 2.9
$>wordpress_2.9 > find . -name "*.php" -exec cat {} \; | wc -l
	140992
$>wordpress_2.9 > find . -name "*.php" -exec cat {} \; | grep -i TODO | wc -l
	80

# Avec WP 3.0
$>wordpress_3.0 > find . -name "*.php" -exec cat {} \; | wc -l
	157815
$>wordpress_3.0 > find . -name "*.php" -exec cat {} \; | grep -i TODO | wc -l
	102

# Avec WP 3.1
$>wordpress_3.1 > find . -name "*.php" -exec cat {} \; | wc -l
	163045
$>wordpress_3.1 > find . -name "*.php" -exec cat {} \; | grep -i TODO | wc -l
	107

En gros, la base de fonctionnalité augmente toujours ainsi que le nombre de ligne de code et le nombre de TODOs, ce qui est normal. Mais il serait temps de faire le ménage des vestiges de WordPress, c'est à dire supprimer le support du PHP4, ne plus supporter IE6, supprimer les fichiers vides qui sont uniquement présent pour assurer la rétro-compatibilité et j'en oublis forcément... Ce travail permettrait d'alléger la base de code de WordPress, de faciliter la maintenabilité du projet qui en aurai bien besoin et me ferai peut être moins raler après WordPress.

En conclusion

Je vais faire un parallèle avec Apple (deuxième référence à la pomme dans un même article, chose rare) qui s'était permis de faire une release majeure de son OS avec pour seul objectif l'optimisation et le re-factoring de code existant. WordPress devrait avoir droit au même traitement, plutôt que de continuer à grossir avec des fonctionnalités certes intéressantes mais qui continue à augmenter la base de code. Je serai très tenté de faire une comparaison WordPress et Windows, mais je vais m'abstenir de le faire aujourd'hui, mais qui sait...

J'espère que cette version de maintenance verra le jour bientôt et de préférence au cours de l'année 2011. Mais également que la communauté de développeurs et de designeurs qui gravitent autour de WordPress vont prendre conscience de ce besoin de calmer les développements de fonctionnalité pour se poser et réfléchir à comment faire évoluer le produit vers une meilleur qualité (de code)...

Source : Blog de WordPress [EN] Téléchargement : Version 3.1 (format tar.gz).

Charger les commentaires…