Retour sur une migration de Windows XP vers Ubuntu

Depuis le début de ma carrière, j’ai toujours évolué dans des milieux Windows. J’ai commencé avec Windows 2000 puis Windows XP, j’ai donc supporté les lenteurs, écrans bleus, redémarrage et autres inconvénient de Windows. Récemment, nous avons reçu de nouvelles machines à mon travail et certains sont passés sous Ubuntu, voici mon retour d’expériences…

A l'origine...

A mon arrivée, il y a deux ans j'avais récupéré le poste d'un ancien qui était parti vers d'autres horizons. C'était une machine de 2005 avec un processeur core duo de 1,8 GHz, 2 Go de RAM (augmenté ensuite à 4 Go), un disque dur de 80 Go, avec un petit écran de 19". L'OS installé sur cet machine était Windows XP en SP3 avec tous les correctifs obligatoires et un anti-virus qui ralentissait la machine à chaque démarrage (autant dire que l'on évitait à tout pris de redémarrer) et chaque jeudi en début d'après-midi, on avait droit à un scan complet de l'arborescence...

Bref, vous l'aurez compris, je n'était pas fan de cette machine, lente, plantogène et avec un OS à la ramasse par rapport aux standards auquel j'ai été habitué avec mes Macs. Mais je ne vais pas troller d'avantages.

La nouvelle machine & Ubuntu

De nouvelles machines sont donc arrivées au cours de l'été et la configuration est bien alléchante. Un quadri-core Intel Xeon à 2,8 GHz avec 12 Go de RAM, 2 cartes graphiques NVidia Quadro, 2 disques de 250 Go montés en RAID et 2 écrans de 24". Autant dire que le changement va être radical!

Mais le plus important avec cette nouvelle machine c'est qu'elles tournent sous Ubuntu en lieu et place de Windows. La prise en main de ce nouvel environnement que je n'avais jamais vraiment utilisé auparavant (mes seuls expériences Linux étaient avec des Debians, des RedHat et l'inévitable Mandrake) c'est avéré très simple et très agréable. La machine est réactive et stable mais bizarrement je trouve qu'il y a encore quelques freezes (avec nautilus en particulier).

Eclipse a des problèmes

En tant que bon développeur Java, la première chose que j'ai installé fut mon IDE : Eclipse, j'ai donc lancé la commande magique à base de apt-get install. Après quelques minutes de téléchargement, j'ai une version d'Eclipse installée et je suis prêt à me lancer dans l'installation de la dizaine de plugins que j'utilise, mais je me rend compte rapidement que des options qui étaient présentes sur Windows ne le sont plus dans la version que je viens d'installer.

En fait le problème vient de la version que je viens d'installer, le repository n'héberge pas la dernière version d'Eclipse; direction le site officiel et téléchargement de la version simple d'Eclipse pour une installation manuelle. C'est parti pour l'installation des plugins habituels, mais maintenant c'est SubClipse qui pose problème. La communication avec la librairie JavaHL ne fonctionne pas me dit-il, SubClipse est pourtant un outil primordial pour travailler. Bon après pas mal de recherche sur internet, il se trouve que la version de Java que j'avais installée (OpenJDK) avec la vieille version d'Eclipse n'était pas compatible à 100% avec le plugin et qu'il fallait utiliser une JDK officielle de Sun.

Désinstallation de l'ancienne version, installation à taton de la version officielle. Et la c'est le drame Eclipse refuse de démarrer, il lui manquait un petit paramètre dans le fichier eclipse.ini. Ca y est Eclipse est installé, il est fonctionnel et j'ai encore des cheveux sur la tête…

Mine de rien cette première installation d'Eclipse m'aura couté pas mal de temps, entre la mauvaise version, les problèmes de plugins et un argument manquant dans le démarrage de l'application, ce n'est pas si simple d'installer Eclipse sur Ubuntu.

Y'a pas que Eclipse dans la vie...

Par "autres logiciels", j'entend les logiciels qui sont indispensables à mon travail mais qui sont moins importants qu'Eclipse. Mis à part quelques petits problèmes pour authentifier les repository (problème de configuration réseau interne) tout c'est très bien passé. La commande magique apt-get install fonctionne à merveille dans la très grande majorité des cas et je trouve que les logiciels installés sont de qualités.

De ce coté la, Ubuntu est génial, un script avec toutes les applications à installer et en moins de 10 minutes tout est sur le poste de développement, pas besoin de passer par des wizards pour installer le moindre petit logiciel. Et les logiciels que l'on installe sont en général de bonnes factures avec des petites options sympathiques... L'explorateur de fichier est génial par exemple, rempli de bonnes idées, la possibilité de splitter la vue, d'avoir des onglets, d'accéder rapidement à un dossier dans le terminal, personnellement je trouve que c'est le meilleur explorer de fichier même s'il souffre de lenteurs avec RabbitVCS (qui remplace Tortoise SVN sous Windows).

Capture de nautilus

Utiliser Ubuntu tous les jours pour son travail est quand même un vrai plaisir, c'est fluide, réactif, la machine y est surement pour quelque chose, mais lancer Eclipse prend moins de 10 secondes, Chrome s'affiche instantanément, simplement du bonheur, cinquante fenêtre de terminal ouvertes en même temps ne font pas ramer la machine et aucune connection n'est coupée de manière impromptue... Bref, du très bien dans l'installation des logiciels dans les repositorys Ubuntu, mais dès que l'on veut sortir des clous, cela se complique très vite...

Tout n'est pas rose cependant...

A condition de ne pas trop en demander à Ubuntu tout va bien, mais étant habitué à Exposé depuis 2004, j'ai toujours cherché à installer une imitation afin de retrouver mes habitudes avec les coins actifs. Malheureusement, j'ai eu pas mal de problèmes : difficultés d'installation de Compiz, incompatibilités matérielles (Ubuntu a un peu de mal dès qu'il y a plus d'une carte graphique), des options qui ne fonctionnent pas comme il est indiqué dans la documentation, bref ça n'a pas été facile, mais j'ai obtenu ce que je voulais… Des coins actifs et Exposé !

De plus, étant très attaché à mes Macs, je dois être une des rares personnes à travailler avec un clavier Mac sur un OS qui est n'est pas OSX. J'ai eu à batailler ferme pour faire marcher mon clavier correctement avec Ubuntu mais également avec VirtualBox et la machine virtuelle que j'utilise.

Mais ce n'est pas tout, il y des choses qui me gênent énormément dans l'interface graphique. Pourquoi les raccourcis claviers ne sont pas génériques à tout l'OS ? Pour ouvrir un onglet, certaines applications utilisent CTRL+T alors que d'autres utilisent CTRL+MAJ+T, c'est l'exemple le plus flagrant que j'ai rencontré mais le plus embêtant, car il me fait râler tous les jours. De même avec ces pauvres onglets, pourquoi dans certains cas, un click du milieu ferme l'onglet alors que dans d'autres applis, cela permet de le sélectionner ? Ces petits défauts sont franchement gênant et le pire c'est que je ne suis pas seul à penser cela.

Et l'accès à distance ???

Lors de la dernière grève j'ai voulu tester l'accès à distance. Contrairement à ce que je pensais ce n'est pas si simple de configurer cela sous Ubuntu. Les logiciels configurés (vino-server) par défaut ont des piètres performances comparés à Windows Terminal Server ou au Partage d'écran d'Apple. Il m'était impossible de travailler sur la machine Ubuntu alors que la VM Windows fonctionnait correctement. Bref, je suis entrain d'essayer d'améliorer la configuration pour pouvoir accéder à ma machine Ubuntu à partir de mon Mac dans des performances convenables...

En conclusion, fallait-il migrer sous Ubuntu

La réponse est un grand OUI, Ubuntu est un très bon outil pour le travail au quotidien, mais pas de quoi me faire changer dans mon utilisation personnelle. Je ne veux pas troller, mais mon Mac est quand même au dessus en terme de facilité d'utilisation et de confort. Les problèmes de Windows ne sont plus qu'un lointain souvenir, Ubuntu n'est pas exempt de défaut mais ils n'empêchent pas de travailler. La documentation étant plus que complète mais pas toujours à jour on trouve rapidement une solution ou un conternement.

Mais pour certaines tâches relatives à Exchange, Windows est encore obligatoire. Heureusement VirtualBox permet d'installer une VM Windows qui permet de faire ce qu'Ubuntu ne sait pas faire...

Merci d'avoir lu ce pavé en entier.

Quelques liens avec des infos intéressantes sur Ubunutu :