Pagoda, une interface d'admin pour Jekyll

05 Juin 2013

Jekyll est le «moteur» qui propulse mes blogs, c’est un outil qui s’utilise en ligne de commande qui n’a pas d’interface graphique pour gérer ses posts. Personnellement cela me convient très bien, mais une interface graphique peut être utile lorsque je n’ai pas mon ordi sous la main. Car je pensais au début que Jekyll me permettrai de l’utiliser n’importe ou, en fait ce n’est pas le cas…

Pagoda est une interface graphique pour «administrer» son site Jekyll, très fortement inspirée par svbtle et obtvse comme le reconnait son auteur. Je ne connaissais pas ces outils mais j’avoue que les captures m’ont plus et j’ai donc voulu tester et me rendre compte par moi même.

Installation

Tout comme Jekyll, Pagoda est développé en ruby, il repose sur le framework Sinatra, l’installation est simple comme installer un gem ruby avec la commande suivante :

$> gem install pagoda-jekyll

Ensuite, pour démarrer la webapp Pagoda, on se déplace dans le répertoire de Jekyll et on lance Pagoda tout simplement :

$> pagoda .

Pour faire des tests c’est tout. En revanche pour l’installer sur son serveur, l’installation est un peu plus compliquée, mais il y a les explications nécessaires sur Github pour vous aider.

Utilisation

On ressent l’impression de simplicité lorsque l’on arrive sur la home, on n’y voit que les brouillons «Draft», les articles publiés «Published» et un lien vers les réglages.

Pour ce qui est des «Réglages», c’est très sommaire peut être même trop sommaire. On ne peut faire que des push et des pulls du dépôt git, c’est un peu dommage.

En revanche lorsque l’on clique sur un article, on se retrouve dans la partie d’édition de la webapp avec une interface très inspirée de la mode des éditeurs de Zen Writing.

Bien que simple, l’interface dispose de pas mal de fonctionnalités : Plein-écran, Sauvegarde automatique, quelques raccourcis clavier. Mais LA fonction que je trouve terrible est la possibilité d’éditer ses articles via son smartphone avec la version mobile de Pagoda :

Aujourd’hui, pour prendre des notes pour des articles plus tard, j’utilise mon client mail avec les brouillons, ajouter cette fonction est une excellente idée.

Conclusion

Pagoda est un outil sympathique pour écrire ses articles, même si à l’origine Jekyll a été fait pour être utilisé avec son $EDITOR je trouve que Pagoda est un excellent outil ! Pour la rédaction de cet article je me suis rendu compte de quelques petits soucis et des petits manques mais rien de trop important. Voici une liste de choses qui m’on manqués :

Bref, j’ai bien aimé utiliser Pagoda et je vais un peu suivre le projet pour voir ou son auteur le mène car cette petite interface d’admin est vraiment bien et correspond parfaitement à ce que j’aime dans Jekyll… Pour les utilisateurs de Jekyll, êtes-vous CLI only ou vous êtes ouvert à ce genre d’interface ?

Lien : Pagoda sur Github

Charger les commentaires…