Et jamais deux, sans trois...

Trois ans. Cela fait trois ans que j’ai lancé mon blog qui a bien évolué au fil du temps. Je trouve que tenir un blog, c’est un excellent moyen de se rendre compte de la vitesse à laquelle défile les jours, les mois , les années et une motivation saine pour continuer à faire de la veille même lorsque l’envie n’est plus aussi forte qu’au commencement. Bref, le blog souffle déjà sa troisième bougie aujourd’hui…

Depuis quelques temps ma disponibilité pour écrire des articles a considérablement diminué, mais j’ai toujours cette envie de publier des articles. J’ai une liste d’idées d’articles super longue mais je n’ai jamais le temps de les finir ou ils finissent trop dater.

Heureusement je publis encore un peu et j’ai encore le temps de bidouiller un peu le blog. Ainsi, le fait marquant que je souhaite retenir cette année, c’est ma migration de Wordpress pour Jekyll qui s’est très bien passé. J’adore écrire mes articles en Markdown dans Vim, bien mieux que l’éditeur de Wordpress.

Bilan statistique de l’année

Au cours de cette année, j’ai publié un total ridicule de 21 articles, c’est le plus faible total de ces trois années et il y a eu seulement une trentaine de commentaires. C’est une mauvaise année de ce point de vue mais bon je fais avec.

Pour ce qui est des visiteurs, il y a eu environ 23000 visiteurs uniques qui ont visualisés environ 44000 pages. C’est 8000 VU de moins que l’année dernière et 11000 PV de moins, mais c’est un peu normal avec si peu d’articles publiés. Je ne vais pas me plaindre de cela d’autant plus qu’il manque 1 mois de statistiques car j’avais oublié l’appel à Google Analytics lors de la migration vers Jekyll.

Quelques souhaits pour cette quatrième année

Pour la première fois, je vais essayer de me fixer quelques règles et on verra en 2014 :

Comme on dit : «Les promesses n’engagent que ceux qui y croient», je verrais ce que cela donnera l’année prochaine…

Voilà, mon petit speech est terminé, merci si vous avez lu jusqu’ici. Je vais en profiter pour remercier les gens qui lisent mes articles (soit sur le site, soit dans le lecteur de flux RSS), ceux qui postent des commentaires et ceux qui retweetent les articles.