Comment jQuery va tuer le Flash ?

08 Mars 2010

Certains vont trouver que je vais bien vite en besogne, mais je trouve cette question pertinente lorsque l'on voit les possibilités offerte aux développeurs par jQuery. N'étant pas un grand fan du Flash (cela plombe les perfs d'un site et rend mon navigateur moins stable), je vais vous propose une rapide craduction (mélange de crade et traduction) d'un article anglophone que j'ai dévouvert ce week end : "How jQuery is Killing Flash" .

Pourquoi devrions nous utiliser jQuery plutôt que Flash

Il y a plusieurs différences au regarde des bénéfices et des avantages entre ces deux technologies, mais nous allons seulement lister leurs caractéristiques importantes.

Premièrement, pour créer une application avec jQuery, vous n'avez pas besoin d'acheter quoi que ce soit, alors qu'avec Flash, vous devez acheter un logiciel pour faire le traitement d'encodage de l'application. L'application à un cout plutot élévé si l'on en juge par leur site, 850€ pour une version complète et 300€ pour une mise à jour. jQuery et la plupart des autres frameworks JavaScript ne vous coutent rien pour les utiliser (certains plugins de jQuery sont payants). Sur ce point jQuery sort gagnant.

Le second et plus gros problème de Flash est qu'il n'est pas disponible sur l'iPhone et d'autres navigateurs d'appareils mobiles. Selon Adobe, 98% des ordinateurs supporteraient Flash, mais la vérité c'est qu'il n'est pas compatibles avec tous les navigateurs y compris ceux de l'iPhone, iPad et autre téléphones portables. Au contraire du Flash, jQuery est compatible avec tous les navigateurs et supporte l'accessibilité au travers des lecteurs d'écrans. Avec le plugin accDND, il est possible d'activer le clavier et les lecteurs d'écrans ce qui rend le drag & drop accessible. Encore une fois jQuery gagne.

Vous avez dit customisations ?

Dans la comparaison suivante, nous allons considérer jQuery et ces customisations( ou plugins). jQuery et les autres frameworks JavaScript sont construits pour qu’ils facilitent le développement et les customisations.

Bien que jQuery soit plus pratique que Flash sur certains aspect, il ne peut pas replacer complètement Flash. En effet, Flash supporte de manière complète la 3D et l’animation complexe d’objets, alors que jQuery est plutôt limité. De plus, jQuery UI est rien comparé aux fonctionnalités inclus dans Flash – C’est une des raisons du cout de la licence de Flash. En plus de cela, Flash permet de gérer les polices correctement alors que le JavaScript n’en est pas capable bien qu’il existe de nombreux outils sur la toile pour aider les développeurs à embarquer des polices dans leur pages HTML.

Dans la majorité des cas, jQuery peut faire mieux que le Flash. L’article se poursuit par une suite de tutoriaux sur jQuery pour remplacer Flash dans certains développements.

Ma conclusion

Il n’est pas dit que jQuery «tue» le Flash, du moins pas dans les années à venir et bien malin est celui qui peut prédire cela. Mais aujourd’hui il devient pertinent de choisir la technologie que l’on veut utiliser, Flash ou un framework JavaScript… Mis à part certains design très particulier, il est possible de tout faire avec du JavaScript.

De plus, le développement des frameworks JavaScript ont fait d’énormes progrès, ils sont capables d’offrir des performances satisfaisantes sur tous les navigateurs sur un ordinateur de bureau ou sur un téléphone mobile sans avoir besoin d’utiliser une version Light et ils sont totalement transparents pour l’utilisateur final qui n’a pas besoin d’avoir à installer un plugin pour utiliser le framework.

Source : AExt.net

Charger les commentaires…